En France, toutes les deux minutes, un incendie domestique se déclenche. On recense environ 10.000 victimes d’incendies dont 800 décès par an. Dans 75% des cas, la mort est due à une asphyxie par la fumée dégagée par les flammes. Pour prévenir ces risques, il est important d’installer des détecteurs de fumée. Aujourd’hui, ces produits peuvent s’interconnecter pour assurer une sécurité maximale dans n’importe quel logement.

Feature image

Publié le 31 août 2023

Qu’est-ce qu’un détecteur de fumée interconnecté ?

Dans cet article :

Le détecteur de fumée (DAAF) : rappel des bases

Le détecteur avertisseur autonome de fumée, également appelé DAAF, est un dispositif qui permet d’alerter les occupants d’une pièce lorsqu’il détecte un départ de feu. Équipé d’une batterie pouvant aller jusqu’à 10 ans d’autonomie, le DAAF est avant tout un produit de sécurité. Petit et discret, il s’intégrera parfaitement dans n’importe quel environnement.

Depuis le 8 mars 2015, en France, il est obligatoire d’installer au moins un détecteur de fumée dans chaque logement. L’appareil doit comporter la mention CE et doit être certifié EN14604. Ces mentions prouvent que le détecteur a réussi l’ensemble des tests pour être conforme aux exigences de sécurité.

Pour garantir un fonctionnement optimal du produit, il est recommandé de le tester et de dépoussiérer le détecteur au moins une fois par an, à l’aide de l’embout brosse d’un aspirateur.

 

L’interconnexion des DAAF : quelle utilité ?

De manière globale, une interconnexion est une association par connexion de deux ou plusieurs détecteurs. De cette manière, les appareils peuvent se transmettent les mêmes informations au même moment.

L’interconnexion entre des détecteurs de fumée est une méthode de liaison de plusieurs produits au sein d’un même réseau, de sorte qu’ils puissent communiquer entre eux en cas de détection de fumée ou d’incendie. Cela permet une réponse plus rapide et coordonnée en cas d’urgence, en déclenchant simultanément les avertisseurs sonores de tous les détecteurs connectés. De cette manière, interconnecter des détecteurs de fumée améliore la sécurité grâce à une couverture étendue et à des fonctionnalités adaptées à diverses exigences.

Il existe deux types d’interconnexion :

 

Interconnexion filaire 

Pour les systèmes filaires, les détecteurs sont reliés à l’aide de câbles physiques. Lorsqu’un appareil détecte de la fumée, il envoie un signal électrique à travers les câbles pour déclencher les autres dispositifs. De cette manière, la réponse est ainsi synchronisée sur tous les détecteurs du système : ils génèrent alors des avertissements sonores simultanément.

L’inconvénient de ces systèmes filaires est que pour connecter les produits entre eux, il faut déployer plusieurs mètres de câbles et s’ils sont mal branchés, abîmés ou coupés, alors les DAAF ne fonctionnent pas correctement.

Interconnexion sans fil 

En ce qui concerne les dispositifs sans fil, les DAAF sont reliés entre eux par des signaux radiofréquence. Chaque détecteur est équipé d’une antenne radio qui lui permet de transmettre et de recevoir des signaux des autres détecteurs. Lorsqu’un produit détecte un danger, alors il envoie un signal radio aux autres détecteurs de fumée pour déclencher l’alarme.

Posséder une flotte de détecteurs sans fil offre une plus grande flexibilité quant à l’installation de ces derniers.

 

Les avantages de l’interconnexion sans fil entre les DAAF

Tout d’abord, il faut savoir que pour interconnecter deux détecteurs ou plus, un réseau doit être créé. Ce dernier se réalise lorsque vous effectuez l’appairage (les étapes peuvent varier selon les différents modèles existant sur le marché).

Interconnecter des détecteurs présente de nombreux avantages :

Une réaction en chaîne : Lorsqu’un détecteur détecte de la fumée, tous les détecteurs interconnectés dans le réseau se déclenchent simultanément. Cela garantit une réponse rapide et une alerte précoce dans tout le bâtiment

Une meilleure couverture : Les détecteurs interconnectés offrent une couverture plus complète, ce qui est particulièrement bénéfique dans les grandes propriétés ou les habitations à plusieurs étages

Des alertes amplifiées : Si un incendie éclate dans une zone où les occupants ne se trouvent pas, les détecteurs interconnectés assurent que l’alerte retentit partout, même dans les zones éloignées

Une protection nocturne : La nuit, lorsque les occupants dorment, un détecteur de fumée éloigné pourrait ne pas être entendu. Les détecteurs interconnectés garantissent que l’alerte se propage partout, ce qui peut sauver des vies pendant le sommeil

Une conformité aux normes incendie : Dans de nombreuses régions, les normes de sécurité incendie exigent des détecteurs de fumée interconnectés dans les nouvelles constructions ou les rénovations majeures.

 

La technologie des détecteurs de fumée interconnectés joue un rôle essentiel dans l’amélioration de la sécurité incendie. Elle assure une réponse rapide et coordonnée en cas de danger, tout en s’adaptant aux besoins spécifiques de chaque environnement.

 

Où installer les différents détecteurs ?

 Pour se protéger au maximum, nous recommandons d’installer les détecteurs :

  • Au plafond au centre de la pièce à plus de 50 cm des coins, murs, poutres ou tout autres obstacles
  • Au mur à une distance comprise entre 50 et 60 cm du plafond.

 

Néanmoins, les détecteurs ne doivent pas être installés à :

  • Proximité d’un endroit plus chaud ou plus froid que le reste de la pièce (ex : murs isolés, trappes, etc.)
  • Moins de 50 cm d’obstacles empêchant la fumée d’accéder au détecteur (ex : plantes, portes, objets décoratifs, lustres, etc.)
  • Moins de 50 cm d’appareils d’éclairage (ex : plafonnier, lampes, etc.).

 

En cas d’incendies, quels sont les bons gestes à adopter ?

Pour assurer la sécurité de votre santé face aux risques d’asphyxie due à la fumée, voici les mesures à prendre en cas d’incendie :

  1. Quittez les lieux rapidement en vous protégeant le nez et la bouche avec un mouchoir ou un vêtement
  2. Composez le 18 ou le 112 pour appeler les secours
  3. Maintenez une distance de sécurité entre vous et la source de fumée en attendant l’arrivée des secours.

Si vous vous trouvez à proximité de la sortie ou à un étage inférieur à celui où se trouve le feu, évacuez immédiatement.

Si la situation est différente et que vous vous trouvez à un étage supérieur, voire sur le même niveau que le feu, il est recommandé de rester où vous êtes et d’adopter les bonnes pratiques suivantes :

  • Fermez les portes
  • Humidifiez un linge et placez-le sous la porte pour éviter que la fumée passe en dessous
  • Attendez les secours en vous manifestant à une fenêtre
  • Déplacez-vous au sol en vous couvrant le nez et la bouche avec un mouchoir humide, si la fumée pénètre dans la pièce.

 

Que propose NEXELEC pour assurer la Sécurité Incendie des logements ?

Pour satisfaire tous les besoins et ainsi répondre aux exigences en vigueur, NEXELEC propose une large gamme de détecteurs. Nos détecteurs de fumée sont conçus pour s’adapter à tout type d’environnement.

NEXELEC propose des produits équipés de piles lithium scellées ou remplaçables avec une durée de vie allant jusqu’à 10 ans. Dans la gamme des DAAF, certains appareils sont aussi capables de mesurer la température ainsi que l’humidité présente dans la pièce. Le protocole radio bas débit LoRaWAN permet aux détecteurs d’être connectés. De plus, les produits intègrent la technologie NFC afin de relever en un geste et de façon rapide les données d’état du détecteur. Il est également possible d’interconnecter jusqu’à 25 détecteurs au sein d’un même réseau de Sécurité Incendie.

 

Les détecteurs de fumée Nexelec sont compatibles avec différents accessoires tels que des télécommandes ou des kits pour les personnes sourdes et malentendantes :

  • La télécommande REMOTE contrôle à distance les détecteurs installés au plafond. Une seule télécommande universelle peut piloter tous les produits d’un bâtiment
  • Le kit sourds et malentendants ALERT intègre un flash stroboscopique associé à une puissante sirène de 110 dB. Le coussin vibrant VIBRATE (disponible en option) permet de réveiller les occupants le cas échéant.

 

Pour prévenir le risque d’incendie, il est important d’équiper son logement ou son bâtiment d’appareils conçus pour la sécurité des biens et des personnes. Les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) en font partie. Lorsque de la fumée est émise dans une pièce, si les appareils sont interconnectés, alors tous les occupants d’un même bâtiment sont alertés. Quand un danger est localisé, les DAAF vous préviennent en émettant une alarme sonore et visuelle simultanément.